La Vie de Nomade

Préparer son voyage en voilier, Choix du bateau

18 Oct, 2016 | BLOG, La vie de nomade | 0 commentaires

Mise à jour : Septembre 2017

Nombres de Blogs de voyageurs abordent cette question. Nous ne prétendons nullement apporter la solution, mais nous souhaitons partager notre expérience. Persuadés que c’est en capitalisant les informations que l’on peut se faire sa propre idée. Nous avons passés beaucoup de temps à lire les autres lors de la préparation de notre voyage. A notre tour de vous faire partager notre point de vue et le chemin parcouru jusqu’ici.

Tau Here 2016-07-Minorque045 <i class="fa fa-lightbulb-o" aria-hidden="true"></i> Préparer son voyage en voilier, Choix du bateau la-vie-de-nomade blog

Quel bateau ?!

Tout d’abord, pour partir en voyage sur les mers, il vous faudra un voilier, bien entendu. Tout commence lorsque vous commencez à rêver devant les bateaux dans les ports ou sur les annonces en ligne, et que vous vous projetez en route sur votre beau voilier parcourant les mers.
Le début du voyage est en marche, mais il faudra tout de même résoudre cette question sérieusement.
C’est le budget qui déterminera votre choix. Et en fonction de cela, vous devrez faire un choix parmi un large éventail de possibilités : monocoque, multicoque, acier, aluminium, composite, quillard, dériveur, clé en main, à retaper, entre les deux…
Quoi qu’il en soit ayez bien à l’esprit qu’il n’y a pas une solution idéale, mais autant de possibilités que de programme de navigation, de caractères, de façon de vivre ou encore de recherche (ou non) de confort.

N’étant pas spécialiste des différents types de bateaux, et internet regorgeant d’informations techniques, je vous propose de vous parler de nos choix et de vous les expliquer. En espérant que cela vous soit utile.

Nous cherchions un bateau confortable pour la vie à bord, solide, prêt à affronter la mer sans que l’équipage en souffre trop, manœuvrable en équipage réduit et assez grand pour recevoir des amis, des équipiers et pourquoi pas y fonder une famille.

Tau Here 2016-07-Minorque045 <i class="fa fa-lightbulb-o" aria-hidden="true"></i> Préparer son voyage en voilier, Choix du bateau la-vie-de-nomade blog

L’acier s’est révélé être le matériau idéal pour nous : il est robuste, on peut l’entretenir soi-même partout dans le monde (on trouve de l’acier même dans les endroits les plus reculés du monde). Un bateau en acier bien entretenu peut être fonctionnel et très bien vieillir durant des années et des années. De plus nous avons très vite remarqué que la plupart des bateaux aciers ont cette caractéristique de pouvoir être réaménagé et modifié facilement et à volonté.

Bien sûr tout n’est pas parfait : l’acier est lourd, si vous souhaitez aller « vite » et aimez la régate, je vous le déconseille vivement. Notre bateau fait de très bonnes performances mais ce n’est pas un régatier. De plus il faut l’entretenir régulièrement. La corrosion est inévitable et vous serrez en permanence à la chasse au point de rouille. Cela n’est pas tellement un problème si vous vivez dessus et que vous avez accès à la majorité des points bas, cales et autres endroits cachés.

Quelle longueur pour votre bateau ?

En ce qui concerne la taille du bateau, nous n’avons pas cherché au-delà de 13 mètres. Pour des raisons financières tout d’abord : le prix à l’achat, le prix des places de port, le coût d’entretien. Ensuite parce qu’il est plus aisé de manœuvrer un « petit » bateau lorsque l’on navigue à deux. Comme on entend souvent sur les pontons : « petit bateau, petit problème (et budget), gros bateau, gros problème (et budget) ». Tau Here fait 11,95 mètres.

Clé à main ou à retaper ?

Si votre budget vous le permets et que vous trouvez la perle rare prête à partir n’hésitez pas. A ceci près qu’il s’agisse d’un bateau déjà éprouvé. Je m’explique, les bateaux qui ont déjà fait de longs voyages ont cet avantage d’avoir cassé là où ils devaient casser, ont révélés leurs points faibles (mais aussi leurs points forts). Ainsi le vendeur aura réparé l’essentiel de ce qui est nécessaire à la bonne marche du bateau et vous informera de ce qui peut défaillir (on part du principe qu’il est honnête ! 😉 )

Nous avons choisi un bateau qui était prêt à partir mais dont l’équipement et le bateau en lui-même était à rafraichir. La structure était saine, le moteur neuf, l’accastillage et le gréement en bon état de marche. Il nous a fallu faire quelques travaux de rénovation pour en faire notre maison flottante idéale. Sablage du pont, changement de l’électronique, changement des plexi et modernisation de l’intérieur. Cela nous a tout de même pris plus de deux ans. Tout d’abord nous n’y travaillions seulement les week-ends, mais en plus nous n’étions pas des experts, Tau Here étant notre premier bateau, nous avons appris au fur et à mesure.

Tau Here 2016-07-Minorque045 <i class="fa fa-lightbulb-o" aria-hidden="true"></i> Préparer son voyage en voilier, Choix du bateau la-vie-de-nomade blog

Choix du chantier

Tau Here 2016-07-Minorque045 <i class="fa fa-lightbulb-o" aria-hidden="true"></i> Préparer son voyage en voilier, Choix du bateau la-vie-de-nomade blog Point important si vous décidez de faire de la rénovation vous-même, trouvez un bon chantier. Qu’est ce j’entends par « bon chantier » ? Tout d’abord, un chantier qui peut vous recevoir et vous permette de travailler sur le bateau (ce n’est pas le cas de tous). Si comme nous vous n’êtes pas des spécialistes navals, trouvez un endroit où vous pourrez communiquer avec les professionnels qui sont sur place. Vous n’imaginez pas le nombre de choses que l’on a appris à leurs côtés, le nombre de questions auxquelles ils ont répondus, sans compter qu’en tant que professionnels ils ont accès aux catalogues de fournitures essentielles à l’avancement de votre projet. Bref, un « bon chantier » c’est précieux. Tau Here 2016-07-Minorque045 <i class="fa fa-lightbulb-o" aria-hidden="true"></i> Préparer son voyage en voilier, Choix du bateau la-vie-de-nomade blog Renseignez-vous avant d’en choisir un. Posez-leur des questions, demandeTau Here 2016-07-Minorque045 <i class="fa fa-lightbulb-o" aria-hidden="true"></i> Préparer son voyage en voilier, Choix du bateau la-vie-de-nomade blog z l’avis des  gens autour de vous et n’hésitez pas à déplacer le bateau dans un « bon chantier », même si cela est un peu loin de chez vous. Nous faisions plus d’une heure trente de route pour nous y rendre et devions trouver une solution pour nous loger tant que le bateau était en pièce. Cela nous a donné un peu de fil à retordre mais nous ne regrettons en rien le choix que nous avons fait, tant nous étions entourés de professionnels à l’écoute, généreux en conseils et disposés à nous aider lorsque cela était nécessaire.

Pour conclure

Choisir son bateau est un moment très excitant ! Lors de vos visites, posez toutes les questions possibles au vendeur. L’idéal étant de communiquer directement avec le propriétaire qui connait son bateau mieux que personne. Faites des essais sur l’eau, soulevez les planchers, vérifier le gréement, faites un point sur l’électronique de bord …
Si des travaux sont à prévoir, faites des devis pour évaluer la hauteur du budget et comptez toujours un peu plus. En rénovant, vous trouverez toujours des petits couacs ou imprévus !Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Cet article vous a plu ?

Vous voulez en savoir sur la préparation du voyage en voilier ?

Consultez notre article sur la préparation administrative  !

L'Atlas

Visitez notre guide nautique : ports, mouillages et découvertes terrestres

Carnet de Voyage

Histoires, Anecdotes, Voyage ...

Découvrez notre périple à la voile

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Pin It on Pinterest

Share This